dimanche 13 décembre 2015

les sources de la gardiole : Ambressac

Celle la ca fait un moment que je voulais la voir , dans mon inventaire des sources jaillissant au pied de la gardiole .

je savais qu'elle etait pas loin de la route de Balaruc mais je l'avais jamais reperé en passant .

D'importants travaux d'aménagement sont en cours dans le secteur,  et la pinède défrichée  m'a permis en passant la par hasard de la repérer ,
( mais pas de m'en approcher , un haut grillage cloturant le parc de ce coté là )

mais on devine un petit cirque rocheux à l'émergence sous forme d'une vasque de qq metres de diamètre  qui déverse après être passé sous un  pont bétonné dans un petit étang

La fontaine d'Embressac ou d'Ambressac ou de l'inversac !


 A l'origine la source déversait directement dans l'étang de Thau  et avant qu'elle soit captée pour les usines alentour il s'y produisait un phénomène rare dit "d'inversac" : dans certaines conditions la source déversait de l'eau douce dans l'étang tout en absorbant l'eau salée .



mardi 8 décembre 2015

Sète à voir ...

Sète à voir ....
et je sais pas si je le verrais un jour ...

C'est sous la colline de Sète , derrière une lourde porte d'acier que se cache


un lieu historique et souterrain à explorer !

mardi 1 décembre 2015

Arret au stand

L'armée en perdant ses moyens a abandonné des espaces interessants

comme ce stand de tir ...

un long couloir très graphique d'environ 300 m


ou après le pillage des matériaux , les traces de son usage militaire s'effacent au profit des nouveaux utilisateurs des lieux 


 qui le mettent en couleur



Le mystere de la source Jeanne d'arc


Vous connaissez si vous suivez ce blog mon attrait pour les sources minérales ou thermales.

j'en avais négligé une , un peu trop urbaine et artificielle a mon gout ... mais bon pour être exhaustif  j'avais decidé d'aller y jeter un oeil

c'est la source Jeanne d'arc à Palavas les flots ..
en fait à priori il s'agit d'une forage artésien .
la source ( ou dejà un forage ) qui est décrite dans de vieux manuels de géographie  comme étant gazeuse , mais aussi  ferrugineuse et tiède  avait été perdu lors des travaux qui ont remodelé palavas au 20 eme siecle

extrait trouvé sur un site internet  ( http://archives.lesmanantsduroi.com/articles/article341.php )
Cette source est « récente ». Elle fut découverte en 1874, et ce par hasard. Aménagée dans une petite grotte, cette source d'eau fortement ferrugineuse (17 mg par litre) est riche en gaz carbonique. Elle était recommandée pour ses vertus digestives à la fin du XIXème siècle.
Au début des années 70, la destruction du Grand Hôtel tout proche, la rendit insalubre.


Avec la volonté de la municipalité et notamment de son premier adjoint Albert Edouart  de la voir renaitre , un  profond forage a plus de 110 mètres lui permit de rejaillir en 2003 ...

Elle se trouve derrière l’église à l’entrée du jardin saint pierre.

 mais mais mais ....
j'ai voulu la gouter ... malgré le traditionnel panneau eau non potable ...

et je n'ai pas senti le gout du fer ....
pas une bulle n'est venu piquer ma langue ...
l'eau était froide ...
et elle avait comme un gout de javel ...

je pense donc que j'ai gouté l'eau de la fontaine ( ou trainait qq détritus et mégots ) mais pas de la source ! 

j'ai fait un autre essai dans le parc 

 à la sortie de cette bouche d'eau ...

qui aurait pu être une alternative  mais resultat comparable ...

alors elle coule où cette source ??  


j'ai juste retrouvé les bulles dans le village  ...

jeudi 12 novembre 2015

Le cirque des courants d'air ...

Maj Novembre 2015

Mars 2014 : Sur la colline à l'ouest de Villeneuve les Maguelone .
Vu de loin cet édifice m'a intrigué

De plus prêt ça ressemble à un chapiteau ou a une tente abandonnée  .

 Il y a des cordes pendues à l'intérieur comme s'il s'agissait d'une zone d'entrainement d'acrobate .
Mais la toile du chapiteau est en filet .  Curieux non ?

Fin 2015 le site a retrouvé de la vie ... avec une installation évoquant un campement de nomades

de la laine de mouton brute posé a meme le sol 


des toiles tendues et des coussins assortis , une table rocher suspendue ... une jolie ambiance dans ce palais des courants d'air !







une sculpture de laine sur un rondin


 d'autres petites sculptures







et dehors ces personnages tracés sur la terre nue 

dimanche 8 novembre 2015

la cabane des aresquiers

Là je ne  vais pas parler des cabanes des aresquiers , site pittoresque menacé de disparition par une bureaucratie bornée et son principe de précaution appliqué a des endroits qui ne risquent rien en tout cas pas plus que les stations balnéaires proches !




la pétition à signer :

pétition sauvegarde des cabanes des aresquiers

Non c'est une cabane plus éphémère que je veux vous faire découvrir sur la plage naturiste des Aresquiers  .

Quand j'y ai été ce WE le dernier coup de mer de debut Novembre avait effacé une partie de la décoration posé sur la plage mais la cabane avait survecu au choc
















Et rien ne vous empeche d'en rajouter .... il y a plein de materiaux sur la plage pour créer une oeuvre éphémère!


Quelques phots du site avant la dernière tempête faite par un couple d'amis naturistes qui m'a indiqué la présence de la cabane .






les bonnes feuilles des Matelles

Dans le village médiéval des Matelles, en ce moment on peut voir a divers endroits  du village de singuliers personnages accoudés aux balcons des maisons ou aux terrasses .



Ce sont les visiteurs de l'automne , leur squelette est de grillage de cage a poule et leur chair est de feuilles mortes ...






Jusqu'à quand resteront t'ils là ?  Quand la bise sera venue et que les feuilles mortes se ramasseront à la pelle ?


( Merci à Marie Cécile pour les photos ! )


Sur le site de la mairie plus d'infos :

Du 3 septembre au 26 novembre 2015, LE PHUN Théâtre présente Les Pheuillus des Matelles :
"Les pheuillus sont d’étonnants êtres végétaux issus du Pic Saint-Loup. Ils ont suivi le cours du Lirou et séjournent aujourd’hui à l’abri du village des Matelles, où ils se regroupent avant leur grande migration d’automne vers la mer.
Aussi appelés « les anges végétaux », ils veillent sur les habitants et observent avec intérêt les allées et venues des visiteurs. Depuis le fond des âges, il se dit que les Pheuillus portent bonheur à ceux qui les accueillent."
Cette installation végétale et éphémère est à découvrir en déambulant librement dans le vieux village, au gré des rencontres avec ces nouveaux habitants.