lundi 30 avril 2012

visite au vénérable ...

Entre Saint jean de Fos et Montpeyroux , se trouve une source temporaire pleine de légende , le trou du drac . 

Le drac est une créature démoniaque du folklore languedocien à la fois diable, dragon, lutin, loup-garou, vampire, ogre, et séducteur impénitent.

Le site a perdu de son aura légendaire ( siège d'un captage d'eau potable pour les communes voisines ) mais le Drac ne risque plus de s'échapper enfermé désormais dans une prison d'acier et de grillage tout autour.


Mais ce qui nous intéresse se trouve quelques centaines de mètres plus au Nord.


Je l'appelle le "vénérable ", 
c'est à ma connaissance le plus vieil olivier de l'Hérault .
(de ceux qui sont nés ici et non venus à dos de camion d'Andalousie )

D'aucun le disent millénaire.

Et son tronc torturé semble empli de mille vies passés

Il vous offrira sans compter son ombre et sa sagesse.
Bien évidemment respectez ce verdoyant vieillard !


Juste à coté un cabanon mérite votre attention.
Attention sa charpente menace ruine !
mais à l'intérieur entre les dégradations et autres graffitis , on devine encore la décoration d'origine du cabanon.

avec surtout des scènes de chasse , l'activité préférée des campagnes à l'époque.



 
ou plus humoristiques



 

avec bien sur aussi le vin qu'on trinque joyeusement. 

une fresque plus récente de l'olivier

samedi 28 avril 2012

Vélo de ville ... vélo tout terrain ?

Dans le vieux centre historique de Montpellier ,
le long de la rue de l'ancien courrier , on a une vision insolite en jetant un oeil dans la rue Voltaire.


ça rappelle en version écolo , la Cadillac du rockstore ;-))


Depuis ils ont essaimé un peu partout ...

Comme ici à coté de la tour de la Babotte

vendredi 27 avril 2012

pianissimo

un mas en ruine au pied du Larzac

Et le cadavre d'un piano ... en état de décomposition avancé !




mercredi 25 avril 2012

une des plus belle route de l'hérault

Sur quelques centaines de mètres , la départementale 8 entre Salasc et Moureze nous transporte pour quelques instant dans un paysage lunaire.
( désolé , j'avais oublié de nettoyer le pare brise ! )

mardi 24 avril 2012

vestiges de la seconde guerre mondiale

Bien qu'éloigné des zones de conflit , l'hérault a vu comme sur la manche sa cote s'hérisser de points de défense fortifiée.
la plupart ont disparus , symbole d'une époque que les aménageurs ont voulu effacer pour les touristes cenus chercher le soleil .
Des passionnés répertorient les traces de ce passé

http://sudwall.superforum.fr/t24-radars-air-maultier-et-defense-lattes-perols-34

On retrouve tout de meme des petits bunkers bousculés et ensablés  sur la plage de l'espiguette
unmax / Flickr)




Plus près de Montpellier à Palavas , il reste des vestiges ruinés autour du pont des 4 canaux.

En remontant le lez au niveau du centre equestre un ouvrage de grande dimension a été "recivilisé" et est  désormais habité.



Le long de la nouvelle ligne de tram allant à Lattes on voit également un bunker muré .

ce bunker faisait partie d'un ensemble de défense de la station radar de Maultier situé dans les vignes du coté du domaine du Mazerand
sur ce lien vous trouverez qq vues avant qu'il soit muré :
http://www.maquetland.com/article-phototheque/1447-herault-lattes-la-station-maultier-bunker-3



2 autres ouvrages importants de cet ensemble  existent à proximité .

Ils sont désormais murés , je vous propose donc qq photos de l'intérieur pour vous rendre compte de leur agencement.
 celui ci se comblait peu à peu ..

 un long tunnel menait à la pièce de tir
 béton armé ?

Au milieu des graffitis et autres immondices , une inscription d'origine 

Le second était mieux conservé

l'ancien accès 
 un couloir plus court que dans la précédente structure

et la salle de tir ... transformé en "MJC" et en piscine

les évents d'évacuation des gaz de tir et le plafond blindé


Le monastère orthodoxe Saint Nicolas

Perdu dans la "montagne" héraultaise , dans le hameau de la Dalmerie sur la commune de Joncels , une construction inhabituelle surgit du paysage.


il s'agit d'un monastère orthodoxe relativement récent mais d'inspiration classique.

L'édifice ne se visite pas mais si vous etes en quête de spiritualité , vous pouvez assister aux offices.

L'activité des moines est également agricole , ils tirent leurs revenus d'un élévage caprin.

pour en savoir plus : http://www.dalmerie.com/

samedi 21 avril 2012

Le réparateur de poupée

Au 5 rue d'Alger à Montpellier, 
une boutique qui semble sorti d'un autre age : celui des artisans ... bien avant l’ère des agences bancaires et immobilières qui composent la majorité des commerces maintenant.


c'est la boutique de Guy Géraud : réparateur de poupée et perruquier


Attention le bonhomme est un peu bourru , je n'ai pas pu faire d'image de sa boutique et de son atelier.
mais j'ai pu discuter avec lui à la fermeture et il se déride bien vite ...

en voici quand même qq unes extraites de son site internet :
( ou vous trouverez plus d'information sur son travail )

Donc si avez un poupon à remettre en état ou si vous vous faites des cheveux ... vous avez la bonne adresse !




jeudi 19 avril 2012

le colosse de mérifons : la roque longue

Tout près d'n haut lieu touristique du Salagou , la dalle de la Lieude célèbre pour ses empreintes de dinosaure





se trouve  une autre curiosité géologiquepeu connue.
Dans un paysage surréaliste de vallons de ruffe pourpre étalés au pied des ruine du chateau de Malavieille
avec des fantaisies minérales de toutes sorte




Dans les pentes du vallon , un haut menhir de basalte se dresse fièrement



Toutes ressemblance avec des éléments organiques serait purement fortuite ...



je suppose qu'il s'agit d'un neck volcanique , mais on peut y voir un peu d'imagination un moaïs de l'ile de paques ou un colosse pétrifié 

lundi 16 avril 2012

vallat des conques

Comment trouver des lieux insolites :
 laisser trainer ses yeux sur une carte IGN et se laisser inspirer par la toponymie

Ainsi  cet oued le long d'une petite route entre St Bauzille de Montmeil et Vacquières

 avec son nom de Vallat de Conque , ça m'a tout l'air d'indiquer la présence de vasques par là bas

un tour sur place me permet de confirmer mes intuitions , je trouve bien des formes d'érosion sous forme de petites marmites au milieu de la garrigue



sur Google earth ca se devine en effet


 mais  je m’aperçoit aussi que j'ai raté des marmites plus importantes plus bas .


un autre tour donc dans le coin pour découvrir ca de visu
 





retour après de bonnes pluies ... cette fois ci mon 'oued coule :